Baisse de trafic pour les jeux de poker en ligne

Les temps sont durs pour les sites de jeux de poker en ligne. Après des années marquées par le déferlement de la vague pokermania, un rapport tout juste publié par PokerScout annonce une chute de 9 % de l’activité mondiale de cash game online sur les 12 derniers mois. Si elles ne surprennent pas, ces mauvaises performances inquiètent.

Recul attendu des jeux de poker en ligne depuis avril 2014

En France, notamment, le trafic sur les jeux de poker en ligne ne semble pas vouloir amorcer de reprise après une longue période de baisse constante. Le scénario est le même dans toute l’Europe de l’Ouest et l’émergence de nouveaux joueurs des pays émergents ne suffit pas à compenser ce déclin : les ouest-européens et les Américains restent majoritaires.

La situation n’est d’ailleurs guère différente des deux côtés de l’Atlantique, où les joueurs désertent les principales plateformes de jeux. Conséquence, le marché illégal toujours important et une régulation dans les états du Nevada, du New Jersey et du Delaware ne suffisent pas à enrayer le repli enregistré au niveau international.

Cette forte contraction sur un an est due à la baisse d’attractivité qui a logiquement suivi des années de croissance ininterrompue et la mise en place de régulations dans de nombreux états.

Début de reprise du cash game en avril 2015

Le bilan n’est pas totalement noir. Ces derniers jours d’activité des jeux de poker cash en ligne sont sensiblement remontés, en particulier grâce au succès des tournois live. Par ailleurs, aux États-Unis, la communauté des passionnés attend avec impatience la légalisation du poker en ligne, à l’instar des 3 états précités, avec en soutien le du candidat républicain Rand Paul.

Si l’on regarde le palmarès des sites de poker, on retrouve l’indétrônable PokerStars en tête avec 19.000 joueurs de cash game par jour en moyenne. Le groupe de challengers se situe loin derrière avec 2.300 joueurs quotidiens pour 888Poker, 1.800 pour iPoker, 1.700 pour Bodog et 1.500 pour Full Tilt.

Sur le marché français, en revanche, la première place est occupée par Winamax, qui compte 1.100 joueurs en moyenne et prend le 8ème rang mondial. PokerStars arrive second, talonné par PartyPoker et ses 575 joueurs.

Si vous êtes un adepte des jeux de poker sur Internet, c’est le moment de soutenir le secteur tout en vous amusant. Les sites ne manquent pas, proposant toutes les variantes possibles, et organisant régulièrement des tournois pour augmenter vos chances de gains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *